• Domaine Paul Ricard : intégration d'une stationdans un site Domaine Paul Ricard
    de Méjanes : site touristique
  • Salin de Badon : Site isolé station fonctionne par énergie solaire Salin de Badon
    Un exemple d'intégration d'une station WFL® dans un site isolé
  • le Musee Camarguais : un exemple d'un assainissement autonome eco-responsable par station WFL Le musee camarguais
    Un exemple d'un assainissement autonome éco-responsable par station WFL
  • Château Hôtel LES ARNELLES : adaptation d'une station au terrain Château Hôtel LES ARNELLES
    Un exemple d'adaptation d'une station WFL® au terrain
  • station dans un site naturel sensible : la Réserve Nationale de Camargue La Capelière
    Un exemple de l'inocuité d'une station WFL® dans un site naturel sensible : la Réserve Nationale de Camargue
  • Ecole de Puget sur Durance : exemple de petit semi-collectif Site DREAL/AIRPACA Martigues
    Un exemple de petit semi-collectif WFL®
  • Camping France Floride : un exemple à suivre de mise en conformité Les Carrières de Lumières aux Baux de Provence
    Un autre exemple d'adaptation au terrain;

Principes de fonctionnement d'une station WFL

Les différentes phases de traitement :

Le dispositif de traitement WFL comprend :

  1. une phase de prétraitement par digestion anaérobie,
  2. une phase de traitement par digestion aérobie,
  3. une phase de traitement tertiaire par décantation.
  4. les effluents, après traitement, sont acheminés par un conduit de drainage vers :
  • soit un milieu hydraulique superficiel,
  • soit vers un dispositif d'infiltration dans le sol
  • soit un traitement tertiaire par macrophytes.

Le principe de traitement de ce dispositif s'appuie sur le développement de micro-organismes aérobie par oxygénation qui dégradent la matière organique.
Les autres matières polluantes qui ne sont pas dégradées par cette phase sont absorbées par les flocs (boues résiduelles).
Le principe de fonctionnement est séquentiel (chaque phase est distincte) le cheminement des effluents d'une phase à l'autre se fait par le principe des vases communicants.

Coupe d'une Station WFL

1ère phase

Phase anaérobie décantation primaire : principe de fonctionnement d'une fosse toutes eaux, avec une configuration technique interne particulière ;

2ème phase

Phase d'oxydation aérobie (activation-aération) sur lits fixés
Cette phase se réalise dans une fosse dans laquelle sont installés :

  • des supports pour permettre aux bactéries de se fixer et de proliférer afin d'effectuer dans les meilleures conditions la dégradation organique ;
  • des diffuseurs d'oxygène sont fixés et alimentés par un surpresseur positionné à l'extérieur des éléments du dispositif.

3ème phase

Phase de décantation assurant la séparation des boues secondaires de l'effluent traité.
La périodicité de la vidange est en fonction de la hauteur des boues qui ne doit pas dépasser 30% du volume utile du décanteur.

 

Le dimensionnement

Le dimensionnement des éléments du dispositif de traitement est calculé en fonction de :

  • la charge hydraulique entrante à traiter,
  • les charges organiques entrantes à dégrader.

Lorsque les charges organiques entrantes à dégrader sont supérieures à 3kg/jour de DBO5, et suivant l'utilisation saisonnière ou exceptionnelle, le dispositif est équipé d'un système de recirculation des boues résiduelles ; ceci a pour effet d'ensemencer la phase aérobie en période de non activité du dispositif et de diminuer le volume des boues résiduelles (production 15 à 20 kg/an/habitant). Ce dispositif est une exclusivité technique WFL. La fréquence des vidanges est ainsi abaissée de manière significative.